Programme de la semaine

Programme de la semaine
  • Lun 05.12
  • Mar 06.12
  • Mer 07.12
  • Jeu 08.12
  • Ven 09.12
  • 13:00
  • L’Envolée - Bulletin d’info des prisons
  • 14:30
  • Spéciale ~ Les couteaux poétiques
  • 17:00
  • Sonic Lasagna
  • 18:00
  • Razzle Dazzle
  • 19:00
  • Serendip Lab
  • 13:00
  • Ouïedire
  • 14:00
  • Le Secret
  • 15:00
  • Spéciale ~ Le Secret
  • 17:00
  • Supplément Songes
  • 18:00
  • Coquillettes & crustacés
  • 19:00
  • Self Medication
  • 20:00
  • Sturm und 'ndrangheta
  • 13:00
  • Spéciale ~
  • 18:00
  • notes for us
  • 19:00
  • Musiques Circulatoires
  • 20:00
  • Supergenius
  • 13:00
  • La Vie Manifeste
  • 15:00
  • L'actu des oublié.e.s
  • 15:00
  • Friends Like Us w/ Bad News From Cosmos
  • 16:00
  • Racine des Arts
  • 17:00
  • SOFT _ Surface OF Tape
  • 18:00
  • Mixtape contest
  • 19:00
  • Nyctalope
  • 13:00
  • Sieste Ambient w/ Big Science Records
  • 15:00
  • Thunder Speaks
  • 16:00
  • Soirée spéciale ∞
Pas d'émission programmée.
Pas d'émission programmée.
Portrait - Camille Blumberg, l'oiseau de nuit
Publié par La rédaction le 07.21.22

La radio et Camille, c’est comme une évidence. Co-productrice de l’émission Cargo de Nuit avec son ami Stéphane Reine diffusée un mercredi par mois à 22h, son aventure radiophonique commence bien avant Station Station, animée par un désir de se connecter au réel. Nous nous rencontrons dans la salle commune de la Station – Gare des Mines, un mardi matin, autour d’un -très- long café.

Camille s’exprime et se donne à l’autre sans compromis. L’univers de la radio l’anime et la transporte. C’est dans sa gestuelle, son dynamisme et son enthousiasme permanent que l’on sent à quel point ce média fait corps avec son être et à sa vision du monde.

Enfant, Camille berce dans les ondes radiophoniques : avec un père journaliste, le poste radio est toujours allumé, même la nuit, alors que tout le monde dort. Écouter la radio, c’est alors un moyen d’être au courant de tout, d’en apprendre sur le monde en temps réel. C’est ce que son père lui apprend. Curieuse, son rapport à la radio se construit très vite dans une dynamique d’ouverture sur le monde, sur les gens qui l’entourent : Camille aime le brut, pas le superficiel. 

« Pour moi, la radio, c’est le direct. Je n’écoute jamais de podcast parce que pour moi, ce n’est pas vraiment de la radio. »

©Hugo Godart

Après des études de Lettres et un master d'ingénierie culturelle qui lui permettent de faire ses premières expériences dans le milieu des musiques électroniques expérimentales, elle s’aventure dans celui de l’art contemporain.

C’est à cette époque qu’elle expérimente pour la première fois le média radio en animant l’émission Club Couleurs sur Radio Marais en compagnie de Stéphane Reine, ami qu’elle retrouve aujourd’hui dans l’émission Cargo de Nuit

Club Couleurs vise à décloisonner les discours du milieu de l’art contemporain qu’ielles jugent vides de sens, avec leurs mots compliqués qui décrivent une œuvre sans vraiment lui rendre justice. Cette émission est un moyen pour elleux de donner la parole à des artistes pour décentrer le discours parisien sur l’art qu’ielles jugent élitiste, superficiel et limité à un entre-soi.

« De là, le micro a été pour moi une révélation. Le fait d’animer une émission à deux en direct, avec les jeux de regard, c’est comme si on lançait une bouteille à la mer. »

Plus que tout, elle aime le rapport aux autres, aux personnes qu’elle apprend à connaître au gré des rencontres et des aventures radiophoniques. 

En 2018 elle rejoint Station Station avec une nouvelle émission, Dédicace du siècle, qui reprend l’esprit des dédicaces en live, à l’antenne. Elle a notamment collaboré avec Les couteaux poétiques, en créant des "dédicaces poétiques" qui abordent les sujets de la sexualité et de la communauté queer, mais aussi des "dédicaces politiques" qui traitent des violences policières.

C’est ce que Camille considère être “l’esprit de la radio” : parler en direct avec des personnes complètement inconnues et leur donner une voix. C’est une façon de fuir le superficiel, de plonger dans le réel pour aller vers le concret, le brut de la nature humaine.

En 2021, elle lance Cargo de Nuit, émission mensuelle en direct d’un bar parisien. Mais pas n’importe quel type d’enseigne: les rades de quartier, ceux qui ont leurs habitués, les piliers de bar.  “Si on a un bar tabac, on est les plus heureux du monde”, explique Camille avec un sourire en coin. Ielles aiment ce côté “assemblée”, car il s’y passe toujours un événement qui crée la cohésion. Sur les petites terrasses où toutes les tables sont collées, on entend toujours une bribe de conversation qui fait sourire, réagir, intervenir.

Plateau de l'émission Cargo de Nuit au bar tabac le Reilhac, 23 février 2022

“Le bar de quartier est une forme de littérature en soi, c’est une narration à part entière. Je me souviens d’un mec qui était venu seul boire des bières. Il nous a expliqué qu’il venait de se faire larguer et que du coup il se remettait à lire Spinoza. Je trouve ça extraordinaire”.

Non seulement Camille et Stéphane aiment ces bars, mais surtout le fait de faire du direct en dehors du studio radio, de sentir la montée d’adrénaline à l’installation du matériel tout en n’ayant qu’une hâte : commencer l’émission, avec ses imprévus, et se mettre en danger. Pour Camille, la radio est un jeu sonore, un jeu qui dépend aussi de l’autre et de sa part d’imprévus. C’est l’autre qui compte, ce qu’il a de brut à raconter, ce qui transparaît de la vérité de la nature humaine. 

En cela, elle se plaît beaucoup à organiser et coordonner des ateliers au sein de la prison de Fresnes tout au long de l’année 2022. Son ambition à long terme est d’y développer un canal radio, pour faire parler celleux qui se retrouvent enfermé·es, démuni·es : donner une voix à celleux qui sont oublié·es.

Camille se nourrit du social, des interactions, de l’autre. Au fond, sa pratique radiophonique ressemble à ce dans quoi elle baignait dans son enfance : cette idée inculquée par son père, de la radio comme outil de vérité. Chez elle, ce n’est pas la vérité des faits, mais la vérité derrière les mots et l’expression de chacun·e qui compte. 

Pour écouter Club Couleurs, sa première émission avec Stéphane : https://www.mixcloud.com/ClubCouleurs/

Pour écouter les projets réalisés lors des ateliers dans lesquels Camille intervient : https://www.mixcloud.com/SoundsandSonsandCie/

Pour écouter ses autres projets : Dédicace du siècle, Lexicon et Cargo de Nuit