Rencontre Soleil Nord-Est @ Zone Sensible

Soleil Nord-Est : ce qui nous fait communs

Interview croisé des équipes à l’occasion du festival inter-lieux Soleil Nord Est

Depuis 2017, Soleil Nord-Est invite à une découverte non exhaustive des lieux contribuant à une effervescence créative au Nord Est de la métropole parisienne. Une déambulation tour à tour réflexive, artistique ou festive au sein d’une multitude d’initiatives coopérantes, qu’elles soient squats, artist-run-space, tiers-lieux culturels ou autres. En 2019, de nouveaux lieux intermédiaires partageant cette forme de singularité mais aussi une certaine précarité rejoignent ce processus.

La Station – Gare des Mines, DOC, le Shakirail, Zone Sensible – Ferme Urbaine de Saint-Denis, Le Post, le Freegan Pony, le Houloc et le Cirque Électrique ont décidé de coopérer pour produire un événement qui soit le reflet de leurs visions d’une ville réinventée et nourrie des expériences artistiques et humaines des équipes qui les animent. L’occasion était belle de réunir les contributions et les énergies dans un parcours créatif alternatif affranchi des frontières tant géographiques (paris / banlieue) qu’esthétiques (art visuels / musique / jardinage et paysage…).

Mais au delà de cette éclectisme du parcours reflet de la singularité de ces espaces artistique, il est apparu nécessaire de se poser la question des communs : que partagent ces lieux ? Qu’est-ce qui les distingue des autres initiatives ? Ces questions ont été débattues par les équipes au gré de trois ateliers de réflexion en parallèle au festival. Cette réflexion a été menée collectivement, sans public et sans injonction au livrable, avec le souci d’être ensemble et de profiter de l’énergie de la rencontre et des échanges sur ce qui fabrique ces lieux, au quotidien.

Quelle est l’histoire de vos lieux ?

LE HOULOC : Nous souhaitions trouver un lieu dans lequel partager à la fois l’espace, les savoirs, le matériel, les envies, les projets… Nous avons trouvé cet endroit où beaucoup de choses étaient à imaginer, à construire. Il est né de l’énergie collective qui s’y est développée.

PABLO de DOC : DOC est un collectif d’une centaine de jeunes artistes artisans et créateurs en tous genres réunis par l’occupation d’un ancien lycée technique, qui était à l’abandon depuis des années. Nous l’occupons depuis maintenant quatre ans et l’avons transformé en lieu de production et diffusion professionnel.

JP de ZONE SENSIBLE : Dans une volonté d’approvisionnement en circuit hyper-court de l’Académie de cuisine qu’il est en train de développer avec Alain Ducasse à Saint-Denis, le Parti Poétique, collectif dionysien fondé en 2003, a répondu à un appel à projet de la Mairie de Saint-Denis, et a été nommé en 2016 comme repreneur de la dernière ferme maraîchère encore en activité aux Portes de Paris. Ouverte en mai 2018,, Zone Sensible réunit un public autour de trois thèmes d’expérimentation : Nature-Culture-Nourriture.

LAZER QUEST : Lazer Quest est une plateforme créative, module d’exposition hybride et mobile, qui propose une interaction entre les scènes alternatives et contemporaines. Notre histoire s’écrit conjointement avec les lieux que nous ouvrons – sur Paris et en région parisienne – et les lieux qui nous accueillent. 2013 : Le Bloc, Paris XIXe. 2014 : La Gare XP, Paris XIVe puis Paris XIIe. 2015 : Black Trombone, Paris XXe. 2017 : Aubervilliers. 2018 : Le Boubou, Bourge-La-Reine. 2019 : l’Atom, Gentilly.

Comment décririez-vous votre lieu ? Qu’est-ce que c’est ? Qu’y fait-on ? Qui y vient ?

Rencontre Soleil Nord-Est @ DOC
LE HOULOC : C’est avant tout un atelier, un espace de travail partagé où chacun peut mener à bien ses projets en utilisant l’espace et le matériel commun. Mais c’est également, et de plus en plus, un espace qui accueille des expositions, des projections, des concerts. Nous invitons des artistes qui ne font pas partie de l’association, afin d’ouvrir le cercle.

PABLO de DOC : Doc est un grand bâtiment de 3000m² dans lequel se trouvent des ateliers professionnels de plasticiens, un atelier menuiserie, un atelier métal, un atelier de couture, de bijouterie, de sérigraphie, de théâtre, des studios son… et des espaces de diffusion : salles d’exposition et salle de projection / représentation / lectures / concert. Les occupants de ces lieux sont des créateurs en un sens très large (beaucoup de différentes disciplines).

JP de ZONE SENSIBLE : Zone Sensible est pensé comme un laboratoire de création à ciel ouvert.. Lieu ressource en agriculture urbaine et permaculture, il devient également un équipement culturel.. L’association propose un parcours artistique et pédagogique de sensibilisation à l’art et au vivant : ateliers pédagogiques, parcours d’œuvres, jardin de plantes à parfums, création d’un espace d’art contemporain, festival de cinéma et de théâtre…

LAZER QUEST : C’est un ancien cabinet d’architectes. Qu’est-ce que c’est ? Maintenant, c’est un squat. Qu’y fait-on ? c’est un lieu professionnel : ateliers de création et production, résidences. Public : concerts, expositions. Qui y vient ? Tout le monde ^^

Comment fonctionnez-vous ?

LE HOULOC : Nous fonctionnons de manière collective. Nous sommes une association, loi 1901. Chaque année nous ré-élisons le bureau afin que les tâches et les responsabilités tournent. Nous avons aussi créé des groupes de travail dédiés à la communication, aux travaux, à la gestion plus quotidienne. Le but est que chacun s’investisse.

PABLO de DOC : Nous sommes une association avec un bureau classique (en voie de passer en mode collégial), représentant les membres de l’association. Mis à part quelques employés en charge de tâches administratives courantes, tous les membres de l’association sont des bénévoles qui aident au bon fonctionnement du lieu en plus de leurs pratiques personnelles.

JP de ZONE SENSIBLE : Zone Sensible est exploité par le Parti Poétique, collectif artistique regroupé en association depuis 2004, qui a signé un bail de 25 ans avec la Mairie de Saint-Denis pour le développement de ses activités sur le site. L’équipe se compose d’artistes, chargés de projets culturels, médiateurs culturels et d’un chef jardinier.

LAZER QUEST : En équipe. Composée d’artistes, d’artisans, de techniciens, de bénévoles, de professionnels. Lazer Quest (collectif) relève du du régime associatif depuis 2014. L’Atom (lieu) également, depuis 2018.

Qu’est-ce que nos lieux apportent de différent par rapport à des lieux culturels plus classiques ?

LE HOULOC : Nous tentons d’offrir un espace de liberté, de rencontre et de convivialité pour les artistes, le public et les professionnels du monde de l’art. Nous sommes tous artistes, nous comprenons les difficultés en termes de visibilité et de moyens et nous essayons de créer un modèle où les échanges et le partage apportent de nouvelles solutions à ces problématiques.

PABLO de DOC : Plus de liberté pour des moyens plus abordables, et une grande mutualisation des biens et des connaissances dans un espace dédié à de nombreux domaines de création. C’est une sorte de lieu “total” pour la production et l’exposition de toutes sortes de créations.

JP de ZONE SENSIBLE : L’ambition de Zone Sensible est de proposer un laboratoire de création dans le cadre d’un hectare en permaculture. Le site articule la production de 130 espèces végétales différentes à de la création culturelle et artistique. Situé dans un contexte marqué par de fortes disparités sociales, le Parti Poétique propose des activités sociales, pédagogiques et culturelles à destination du plus grand nombre.

LAZER QUEST : Des propositions culturelles libres et engagées.

Quelles difficultés rencontrez-vous aujourd’hui ? Quels principaux dangers nous guettent ?

Rencontre Soleil Nord-Est @ Zone Sensible
LE HOULOC : Aubervilliers est une ville en pleine expansion. Aujourd’hui nous bénéficions d’un bail commercial qui nous garantit une certaine sécurité. Mais nous craignons qu’avec l’évolution de la ville, les espaces soient plus prisés, plus convoités… Heureusement nous avons un propriétaire qui nous fait confiance et qui comprend notre projet.

PABLO de DOC : Le statut du Doc n’est pas encore officialisé, ce qui rend notre situation précaire, bien que notre occupation soit bien tolérée. Nous avons également du mal à trouver suffisamment d’argent pour rénover correctement l’ensemble du bâtiment.

JP de ZONE SENSIBLE : La transformation d’une ancienne ferme de monoculture de salade en un projet culturel ouvert sur la ville est très coûteux. La réhabilitation du site afin qu’il puisse accueillir du public dans des conditions de sécurité optimales représente un coût de plusieurs centaines de milliers d’euros, ce qui est difficile à supporter pour une petite association loi 1901. Il faut par ailleurs réussir à faire connaître le site, et créer des habitudes pour les visiteurs, tant dionysiens que franciliens.

LAZER QUEST : Le logement. L’expulsion.

Le temporaire pour vous c’est quoi ? Une opportunité, une fatalité, un choix ?

LE HOULOC : Nous espérons construire au-delà du temporaire, même si les personnes à l’origine du projet quittent les lieux et transmettent à d’autres.

PABLO de DOC : L’idée que quelque chose soit temporaire peut être une contrainte, mais dans notre cas, cela fait déjà quatre ans que nous occupons le bâtiment, et nous sommes très heureux de ce que nous avons pu y développer. Nous avons encore beaucoup de projets, mais si l’aventure devait s’arrêter, nous serions tout de même heureux de son bilan. A l’ouverture d’un nouveau lieu, c’est toujours une sorte de pari. Nous comprenons difficilement que ces occupations génératrices d’activités soient réprimandées plutôt qu’encouragées, dans des lieux qui autrement resteraient à l’abandon.

JP de ZONE SENSIBLE : Zone Sensible se développe sur un temps long, avec un bail de 25 ans, ce qui ne place pas le curseur du temporaire au même endroit que la plupart des autres lieux. Cela conforte le site et ses équipes afin de développer un projet ambitieux, mais aussi raisonné afin de ne pas brûler les étapes.

LAZER QUEST : Une deadline très contraignante doublée d’une réelle prise de risque.

Qu’est-ce qui a changé pour vous depuis 2017 et la première édition Soleil Nord Est ?

Rencontre Soleil Nord-Est @ Shakirail
LE HOULOC : Nous avons découvert et intégré le programme !

PABLO de DOC : Beaucoup de projets ont vu le jour, nous avons par exemple un nouvel atelier pour la céramique avec un four spécifique, et de plus en plus de public, contacts et relations, et donc de visibilité. Cette pente croissante est très stimulante !

JP de ZONE SENSIBLE : C’est la première fois que Zone Sensible participe à Soleil Nord-Est, dans la mesure où 2017 est l’année de la création du site, avant notre ouverture en 2018. Cependant il était important pour nous de rejoindre cette programmation contribuant à l’essor des lieux atypiques.

LAZER QUEST : Un nouveau lieu : l’Atom, avec une nouvelle équipe ouverte d’esprit qui soutient nos projets <3

Qu’est-ce que nos lieux ont en commun ?

LE HOULOC : Une grande énergie et une volonté d’échange.

PABLO de DOC : Énormément de choses et très peu à la fois ! Cela dépend des lieux dont on parle mais aussi du point de vue que l’on prend. Je dirais simplement que nous représentons peut-être l’actualité, ou peut-être un certain renouveau de la jeune création. Il sont tous nés, je crois, d’un besoin de liberté et un grand besoin d’espace pour travailler et créer des situations.

JP de ZONE SENSIBLE : Si chaque lieu est atypique, et propose sa propre vision de la culture aujourd’hui, ils ont tous une énergie débordante et la volonté de proposer autre chose, de ne pas se contenter d’un schéma conventionnel. Anciens lycées, ancienne gare, ferme urbaine … tous ont à coeur de concilier création culturelle et lien social, en sortant des sentiers connus.

LAZER QUEST : On est déter.

Soleil Nord Est rend visible des relations entre tous ces lieux, quelle forme prennent-elles le reste du temps ?

LE HOULOC : Nous commençons à tisser un réseau. En ce qui concerne Le Houloc, nous sortons aujourd’hui la tête de nos travaux d’aménagement et nous souhaitons nous inscrire de plus en plus dans le territoire.

PABLO de DOC : Nous nous voyons tous régulièrement, et nous échangeons aussi des services. Chacun fait quelque part partie du public de l’autre !

JP de ZONE SENSIBLE : Soleil Nord-Est propose de regrouper ces lieux et leurs équipes, là où il n’existe que peu de relations pendant le reste de l’année. Tous ces lieux, malgré des similitudes et un ADN commun gagneraient à échanger de façon plus régulière.

LAZER QUEST : On a beaucoup d’artistes en commun. Nos collaborations régulières avec Doc, le Wonder, La Station sont des échanges précieux, au cours desquels on reconnaît nos énergies communes, même si nos structures diffèrent.

Qu’est-ce que nous pourrions faire de plus ensemble, au-delà du festival ?

LE HOULOC : Imaginer des échanges, des invitations croisées.

PABLO de DOC : Tout reste à imaginer ! L’éventail des possibles est très large, mais je trouve les collaborations à l’occasion d’événements très intéressantes. Il faut observer quelles sont les faiblesses ou les contraintes de chaque lieu, les forces et les qualités de chaque autre, et voir en quoi ils peuvent être complémentaires pour les unir.

JP de ZONE SENSIBLE : Partenariats de programmation, des rencontres d’équipes, des conférences sur des sujets communs, prêt de matériel, des facilités financières (mise à disposition d’ateliers techniques gracieuses où à prix réduits, invitations ou prix réduits sur la programmation etc.)

LAZER QUEST : On aimerait bien participer à quelque chose de plus synchronisé : agenda, espaces, échanges de compétences, bénévoles, com interne et externe… pour pouvoir offrir au public et aux artistes une forme de cohérence, tout en constituant un vrai réseau solidaire. On en a les moyens, et vu les évolutions de la politique territoriale, on a tout intérêt à se fédérer.

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Podcast : Reportage Trouble