Les membres du studio de création CRAFT interrogent l’œuvre de son état initial à sa finalisation.

 

Composé de trois jeunes artistes aux formations pluridisciplinaires, Thomas Lelouch, Minh Ta et Roman Szymczak s’associent en 2015 pour fonder Atelier Craft. Très vite, ils développent une œuvre syncrétique qui s’articule autour de l’architecture, de l’art et du design, définissant leur pratique dans le rapport même qu’elle entretient au processus de fabrication et au matériau employé. Des premières esquisses au gros œuvre, chaque étape de la confection devient essentielle dans la définition du projet en devenir. Et la matière, qu’elle soit détournée, altérée ou corrompue, s’y révèle être une inspiration organique…

 

Résident à La Station – Gare des Mines depuis son ouverture en juin 2016 où il a déployé tout un outillage ad hoc, l’Atelier Craft trouve le temps entre ses nombreux projets (de la muséographie, à la scénographie pour des festivals en passant par des collaborations à des lancements de produits de marques aux accents sportifs) pour participer activement à la vie du lieu et à son aménagement. Les clôtures qui abritent des regards indiscrets fêtards et visiteurs, délimitant une zone de confort hors du temps à quelques encablures du périphérique, sont réalisées selon les préceptes du Shou Sugi Ban, soit l’art traditionnel japonais de conférer au bois par la flamme, la faculté de résister aux intempéries (malgré quelques accrocs du fait de clubbers particulièrement peu disciplinés). Toujours dans l’idée fixe de récupérer et détourner des matériaux bruts, des bidons de propylène glycol deviennent les pots de fleur qui parsèment la cour extérieure de La Station, encadrée d’une structure filaire en sapin dessinant les alcôves où se réfugier lors de nuits trop longues…

 

L’Atelier Craft accompagne aussi le Collectif MU hors les murs. À l’occasion de Nuit Blanche 2017, le trio participe à Rail Océan, une installation sonore et visuelle réunissant treize binômes d’artistes sonores parmi lesquels des compositeurs électroacoustiques, noise ou expérimentaux… autour des anciens dépôt ferroviaires de la Villette. Une œuvre convoquant les technologies du mapping vidéo – à ce titre les membres de Craft se chargent de la création visuelle – et sonore pour une expérience se déployant au sein des jardins Rosa Luxembourg et sur le Pont Riquet, parfait panorama pour contempler les réseaux de chemins de fer qui s’y étendent depuis la Gare de l’Est jusqu’aux confins de l’Europe. La nuit durant, l’Atelier Craft proposait une création vidéo aux allures mouvantes, projetée à même ce parterre de voies ferrées aux dessins sinueux, entre irruption végétale et arabesques psychédéliques inspirées du tracé des rails.

Rencontrés dans leur atelier à La Station – Gare des Mines, les trois bricoleurs se racontent et développent leur approche de la scénographie.
Reportage, images et montage par Julia Maura.


Vidéo : Julia Maura

Zeen is a next generation WordPress theme. It’s powerful, beautifully designed and comes with everything you need to engage your visitors and increase conversions.

Plus d'articles
Une discussion avec Alain Renk